samedi 5 novembre 2011

AU COEUR DE LA BOURGOGNE

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir

Bourgogne.gif La région BOURGOGNE regroupe 4 départements:
L'Yonne, la Côte d'Or, la Nièvre et la Saône et Loire. Étant un carrefour de routes et de voies d'eau (plus de 2500 km de cours d'eau), elle est ouverte vers l'Europe nordique et le monde latin.
Bienvenue à la Côte d'Or où une cinquantaine de randonneurs ont séjourné du 17 au 24 septembre.
Le nom de ce département fut choisi en 1790, par un député, Charles André-Rémy Arnoult qui s'inspira de la teinte dorée que prenaient les vignes à l'automne.
Le terme côte vient, lui, du relief de la région sur lequel poussent les vignes; au nord, les vins de la Côte de Nuits et au sud ceux de la Côte de Beaune.
Les habitants de la Côte d'Or s'appellent des Côte d'Oriens.
Situé au sud de la Côte d'Or, le pays d'Auxois-Morvan dispose d'un patrimoine diversifié: histoire, arts, nature, gastronomie...

Présentation des haltes incontournables

S comme SEMUR EN AUXOIS

C'est dans cette cité médiévale que nous avons posé nos valises. Au cœur de la Bourgogne, à mi-chemin entre Paris et Lyon, et au détour d'un méandre de la rivière d'Armançon, cette capitale de l'Auxois se dresse sur un promontoire de granit rose.
Semur.jpg Semur2.jpg L'étymologie de son nom serait "sene muros" (vieilles murailles).
Sous l'autorité des Ducs de Bourgogne, Semur était divisée au XIVème siècle en 3 parties:
le donjon (repérable par ses 4 tours), le bourg Notre Dame, le Château (aujourd'hui disparu).

Du viaduc, nous voyons une dominante de toits roux et le donjon qui surplombe la cité et témoigne de l'autorité ducale.
Semur3.jpg Quatre impressionnantes tours étaient destinées à fermer l'accès à l'espace situé à l'intérieur du méandre de l'Armançon:
La Tour de l'Orle d'Or, haute de 44m, était par sa fonction de porte de ville, la pièce maîtresse. Elle est très célèbre par sa lézarde. Quelle en est l'explication? C'est tout simplement, en 1602, le démantèlement des courtines qui provoqua cette lézarde.
Semur4.jpg La Tour de la Géhenne qui évoque les feux de l'enfer et de la torture car les prisonniers étaient soumis aux feux de la question.
La Tour Margot, ancien grenier à sel du bailliage et également entrepôt pour l'artillerie du Donjon.
La Tour de la Prison, la plus petite.
Ensuite, nous longeons la rivière et découvrons un lavoir du XIXème siècle, le Pont des Minimes, le Pont Pinard. (Oui, c'est bien son nom...).
Direction les remparts... Montée assez abrupte, mais nous reprenons notre souffle. Là, une belle perspective sur le méandre de l'Armançon s'offre à nous.
Après avoir sillonné une allée de tilleuls, plantée avec l'aide d'enfants d'une classe pédagogique, nous rejoignons la Collégiale Notre Dame de style gothique. Semur5.jpg
Elle est accessible par 9 marches qui mènent au parvis.
Les imagiers ont laissé libre cours à leur créativité pour nous raconter une histoire fabuleuse. Nous nous laissons surprendre par ce bestiaire (éléphant, dromadaire, singe, scène de chasse...). Nous remarquons de magnifiques vitraux illustrant les différentes étapes du travail des drapiers... Ils attestent l'importance et la prospérité des activités artisanales.

Semur Semur

Un peu plus loin, la Barbacane, protégeant la principale porte d'accès au bourg Notre Dame. Cette porte percée de bouches à feu est d'un certain esthétisme avec ses trois rangées de corbeaux.Semur7.jpg Nous admirons des maisons en belles pierres de taille datant de la Renaissance et du XVIIIème siècle, des lucarnes artistiquement ouvragées, des maisons à pans de bois, des hôtels particuliers, des anciens couvents, un puits surmonté de belles ferronneries...
L'art visuel envahit la ville. Semur8.jpg En effet, le Cyklop investit l'espace public. Pour le graphiste parisien, l'idée est de se réapproprier la rue pour lui donner un aspect ludique à des objets uniquement fonctionnels. Il revêt les potelets métalliques de la tenue gaiement colorée du personnage à œil unique, en référence aux créatures fantastiques de la mythologie grecque. Ces cyklops étonnés, souriants interpellent nos regards et nous invitent à respecter la signalisation. Semur en Auxois, capitale historique, dispose d'un patrimoine exceptionnel ; elle participe pleinement au développement et à la promotion du territoire de l'Auxois.

A comme ABBAYE DE FONTENAY

Semur9.jpg Fondée en 1118 par St Bernard, l'Abbaye de Fontenay est l'un des plus anciens monastères cisterciens de France (issus de Cîteaux, 1er monastère fondé en 1098).Semur8b.jpg
Au creux d'un vallon classé et préservé, nous découvrons cet ensemble monumental d'architecture romane. Les Cisterciens voulaient réformer la vie monastique et appliquer la règle de St Benoît (VIème siècle) qui prônait une vie de pauvreté dans la solitude.

 

Semur10.jpg Semur10c.jpg

 

Des étapes se succèdent :
- Prospérité du XIIème au XVème siècle; construction d'une forge dont les moines extraient le minerai de fer et ont une production industrielle (outils) commercialisée aux alentours.Fontenay2.jpg Ils pratiquent également la pisciculture dans les étangs du vallon. Les truites fort réputées honoraient la table des ducs de Bourgogne.
- Déclin à partir du XVIème siècle.
- Acquisition de l'Abbaye, en 1820, par Élie de Montgolfier, descendant des inventeurs de ballons. Il la transforme en papeterie.Semur10d.jpg
- Rachat, en 1906, par Édouard Aynard, banquier lyonnais et collectionneur d'art.
- Restauration pour démanteler les bâtiments de la papeterie.

De nos jours, la même famille (Aynard) poursuit l'entretien et la conservation du site. Propriété privée, l'Abbaye a été classée "Patrimoine Mondial" par l'UNESCO en 1981. Plus récemment, elle a été la toile de fond pour filmer certaines scènes dépeints dans "Cyrano de Bergerac".
Un grand jardin à la française avec ses arbres centenaires et son bassin agrémente notre visite.

Semur     Semur

A comme ALÉSIA

Semur13.jpg Un peu d'histoire...
En 52 avant J.-C., l'épisode décisif de la Guerre des Gaules, opposant Vercingétorix et ses alliés gaulois aux Romains se déroule sur l'oppidum (place forte de 100ha) d'Alésia. Malgré l'arrivée d'une impressionnante armée de secours, au terme d'un ultime combat, Vercingétorix se rend. L'armée gauloise vaincue perd la bataille d'Alésia. César emmène Vercingétorix à Rome comme prisonnier; il sera mis à mort six ans plus tard.
Les fouilles financées par Napoléon III permettent de découvrir le tracé des lignes romaines et authentifient le site.Semur14.jpg Pour commémorer la fin des recherches, il commande au sculpteur Aimé Millet une statue de Vercingétorix. Semur16.jpg Semur15.jpg Haute de 6,60 mètres, elle fut érigée en 1865.

Sur le Mont-Auxois, la bataille d'Alésia a vu s'affronter deux civilisations, romaine et gauloise, ainsi que deux stratèges de génie, César et Vercingétorix.

 

B comme BUSSY

Semur     Semur

Nous découvrons le château de Bussy blotti au creux d'un petit vallon, conçu sur un plan U, cantonné de tours rondes et entouré de douves. La cour d'honneur attire notre attention par la diversité de la décoration de ses façades. Ce château a appartenu au plus précieux, cultivé et galant homme du XVIIème siècle, le comte Roger de Bussy-Rabutin. (1618-1693). Semur19.jpg En 1653, il reçoit du roi Louis XIV, la charge de maître de camp général de la cavalerie légère. Puis, en participant à une "orgie" au château de Roissy, il tourne en ridicule les amours du roi et de Marie Mancini. Alors, en 1666, il est contraint de quitter Paris et de s'exiler dans ses terres bourguignonnes.
Dans le château rénové par ses parents, il entreprend non seulement d'embellir son décor mais de se bâtir un monument pour la postérité, à partir de ses écrits et des peintures de son château. Il se raconte, avec des mots et des images, se glorifie, s'amuse et se venge.
"Qui ne pousse pas la porte de ce château, ne peut en deviner le secret".
Alors, poussons-la.
La salle des Devises présente son portrait, au centre du manteau de la cheminée. Tout autour, se déploient des devises et des emblèmes composés d'images et de formules mystérieuses qui illustrent de façon moqueuse, les personnages de la cour. Ainsi, la représentation d'un escargot, allusion à son exil forcé, est légendée:
"Je m'enferme en moi-même".
et celle d'un soleil assortie de cette évidence:
"S'il me regarde, on me regarde", est une allusion à la toute puissance royale.
Au premier étage, la salle des Hommes de guerre, la chambre de Bussy où sont représentées des dames de la famille Semur20.jpg (dont Madame de Sévigné, sa cousine), des maîtresses des rois de France.
La Tour dorée où Bussy s'y est fait représenter auprès de neuf "belles femmes de la cour".
Semur21.jpg La galerie des Rois: les hommes illustres.
C'est ainsi que le comte Roger de Bussy-Rabutin fait les honneurs de son château. Quelques trois cents portraits recréent l'univers perdu et restent aujourd'hui un témoin exceptionnel de l'esprit du Grand siècle.

 

Semur Semur

C comme CANAL DE BOURGOGNE

Le programme nous propose un circuit de 13 km pour le découvrir.
Ce canal long de 242 km, fut construit à partir de 1775. Il opère la jonction entre l'Yonne et la Saône. Il franchit, à 378 m d'altitude, le faîte de séparation des bassins de la Seine et du Rhône par un tunnel long de 3333 mètres: la voûte de Pouilly en Auxois.
Nous effectuons le parcours découverte:
- La halle du toueur, architecture contemporaine de l'architecte japonais Shigeru BAN, en tube de carton et nœuds d'aluminium qui rappelle la Voûte. SemurC2.jpg Elle abrite l'ancien remorqueur fluvial électrique de 1893.
- La première écluse,
- La centrale hydroélectrique installée en 1893,
- L'entrée de la Voûte, souterrain illuminé dans lequel s'engouffre le canal,
- La campagne abrupte qui nous offre un magnifique panorama sur la verte vallée.

 

   

189 écluses jalonnent le parcours de ce canal qui fut initialement conçu comme voie d'eau permettant de relier Paris et le sud de la France. De nombreuses carrières, scieries et usines métallurgiques étaient installées au bord du canal. Aujourd'hui, il draine un tourisme qui lui permet de revivre au rythme tranquille de l'eau (croisière en péniche...).

   

E comme ÉLEVAGE DE BOVINS

Il existe 2 races:
- La race charolaise (robe blanche-crème) destinée à la boucherie.
- La race tachetée, vache laitière.
L'Auxois, réputée pour ses riches prairies, produit des viandes de 1ère qualité.

Bovins.jpg Bovins2.jpg

 

E comme ESCARGOT

"Gentil petit gris bourguignon
Dans l'herbe fraîche ou sous la feuille,
Après l'averse je te "cueille"
Te mets au sel, au court-bouillon;
De beurre frais que je mélange
D'ail, d'échalote et de persil,
En coque je te farcis
Te passe au four et puis te mange..."

F comme FLAVIGNY SUR ORZERAIN

SemurF1.jpg Flavigny est classé parmi les "Plus beaux villages de France". Notre visite démarre par un accueil grandiose: l'imposante porte d'entrée du XIIIème siècle. Nous observons des archères qui permettaient de tirer avec des flèches. Cette ville fortifiée gallo-romaine construite à flanc de coteaux, renferme des ruelles étroites et pavées.SemurF3b.jpg Nous sommes séduits
par de vieilles demeures ornées de niches, d'un escalier en pierre, d'une tourelle,..
par une tour carrée, la "Tour de Guette",SemurF4.jpg par les vestiges de ses remparts,SemurF5.jpg par une Abbaye bénédictine fondée en 719. Aujourd'hui, les célèbres "Anis de Flavigny" y sont fabriqués. Quant à l'église abbatiale St Pierre, il n'en reste que peu de vestiges car elle a été quasi-détruite après la révolution.SemurF9.jpg Évidemment, nous faisons un arrêt à la fabrique d'anis; ainsi, nous apprenons leur histoire. Un romain apporte à Flavigny la graine d'anis et lui offre son nom: Flaviers. En 718, Wideradus, chef burgonde (de Bourgogne), fonde dans ce village une abbaye bénédictine.SemurF6.jpg De ce fait, on suppose que ce sont les moines qui ont élaboré la recette des Anis de Flavigny. A la Révolution Française, l'Abbaye fut divisée en propriétés privées. Ceci occasionne l'apparition de huit fabricants. Depuis 1923, elle est tenue par la famille Troubat. Environ 250 tonnes de ces petits bonbons blancs enrobés de sucre aromatisé, ronds et gros comme un pois, sortent chaque année de la fabrique.
La décoration des boîtes représente un berger et une bergère assis sur un banc. Avec un sourire tendrement complice, il lui offre des anis.

Semur       Semur

G comme GUIDE

Nos guides portent 2 casquettes:

- Gilles et Jean ont une casquette "Randonnée"

    

- Christine et Jean Philippe, une casquette "Tourisme".

    

Ils ont l'art et la manière de mêler l'histoire de France et celle de petits détails longtemps cachés... Nous nous souviendrons de l'anecdote concernant les lavandières de SEMUR. Ces femmes "laveuses" jasent; les rumeurs se chuchotent, les histoires d'amour s'entrecroisent laissant éclater des vérités amères... et finalement tout finit par se savoir.

H comme HOSPICES DE BEAUNE

Beaune1.jpg Sous le règne du duc Philippe Le Bon, Nicolas Rolin, chancelier, décide vers la fin de sa vie de faire un don important à une institution religieuse s'occupant des malades ou des pauvres.
Alors, le 1er janvier 1452, l'Hôtel-Dieu de Beaune accueille ses premiers malades.
Dès que nous entrons dans la cour, nous sommes émerveillés par un superbe décor.C'est une cour riche de formes et de couleurs;Beaune2.jpg l'agencement des toitures est d'une imagination exubérante. Elles sont réalisées avec des tuiles vernissées aux vives couleurs et disposées en harmonieux dessins géométriques. Au centre, un puits qui est le seul point d'eau de l'hôpital. Beaune3.jpg Beaune4.jpg La grande "Salle des Pôvres", offrant un large volume d'air et de vrais lits avec des rideaux.
La cuisine riche de détails et d'objets pittoresques. Beaune5.jpg La pharmacie. Dans le lourd mortier en bronze de 150 kg, on broyait et mélangeait les composants des médicaments avec un pilon de 8 kg suspendu au plafond par une corde. Elle est également agrémentée d'une superbe collection de pots en faïence.

   

Le polyptyque du Jugement Dernier constitué de plusieurs panneaux aux couleurs flamboyantes est un extraordinaire chef-d’œuvre de l'art flamand.
Le service hospitalier a fonctionné jusqu'en 1971.

M comme MONTBARD

Montbard1.jpg La ville de Montbard est célèbre grâce à "La grande Forge de Buffon". Montbard2.jpg Le célèbre naturaliste, Buffon, décide, en 1768 de mettre à profit ses découvertes et expériences sur le fer. Il crée son usine à l'emplacement d'un ancien moulin à eau.
En la visitant, nous distinguons deux parties: Une section industrielle: le haut-fourneau accessible par un escalier monumental,Montbard3.jpg l'affinerie où la fonte est refondue et frappée au martinet.Montbard4.jpg.












Un ensemble domestique: le pavillon de Buffon, les logements des ouvriers, le four à pain, le colombier, l'orangerie, le jardin...Montbard4b.jpg La force motrice est fournie par l'énergie hydraulique et le combustible par le charbon de bois. La production annuelle moyenne est de l'ordre de 400 tonnes.Montbard5.jpg La conception de l'usine est fidèle à l'esprit novateur des Lumières.
Cette visite nous a permis de suivre les différentes étapes du façonnage du fer.
Aujourd'hui, Montbard qui jouit d'une situation géographique avantageuse, à seulement 1 heure de Paris, grâce au TGV Paris-Lyon, est un important centre métallurgique spécialisé dans la fabrication des tubes d'acier.

P comme PONT- et- MASSENE

Pont1.jpg Dans ce village, près de Semur, à l'orée du VVF, nous empruntons le sentier (long de 12 km)Pont2.jpg pour découvrir les charmes du Lac de Pont. Ce lac artificiel fut créé au XIXème siècle sur l'Armançon pour alimenter le canal de Bourgogne et évacuer les crues de la rivière pour protéger Semur en aval.Pont3.jpg
Niché dans un écrin de verdure et de rochers, il est un lieu de vie privilégié pour la flore, la faune et la nidification des oiseaux aquatiques. La végétation se reflète dans l'eau.


Pont4.jpg

pont4b.jpg

Pont5.jpg


Nous poursuivons le parcours en traversant une zone de forêt où des panneaux expliquent les variétés de feuillus... Plus loin, on aperçoit le barrage.Pont6.jpgPont7.jpg









Sur la route du retour, une curiosité de la région: la deuxième plus petite Mairie de France (Dimensions extérieures: 4,38 m x 5,38 m). Pont8.jpg

S comme SPÉCIALITÉS

    

La Côte d'Or réunit 32 des 33 grands crus de Bourgogne.
"Bourgogne, l'âme des vins de la Terre".
Nous avons visité la cave de la Reine Pédauque.Spe1b.jpg Spe1.jpg
Fondée au XVIIème siècle, la Maison Reine Pédauque est connue à travers le monde pour la qualité des vins (Savigny lès Beaune, Nuits St Georges, Meursault, Côte de Nuits ...) Elle possède les plus grandes caves de la région et participe activement aux célèbres ventes des Hospices de Beaune.
Crème de cassis, kir, Vieux Marc de Bourgogne.Spe2.jpg
Truffe de Bourgogne.
Les escargots de Bourgogne en persillade
Viandes: Le boeuf bourguignon, le jambon persillé, Le coq au vin.
La gougère
Fromages: époisses (fort et crémeux), le Trappiste Cîteaux (à pâte molle), le chaource.
Gâteaux, confiseries:
Le Mont Auxois,Spe3.jpg Caviar bourguignon,Spe4.jpg Bouchons au vieux marc,Spe5.jpg Semurettes,SPE6.jpg Les Anis, Biscuits "Mistral",

T comme THIL

Thil1.jpg Avec les guides, rendez-vous au village de Précy sous Thil pour découvrir le Château de Thil, considéré comme un des plus anciens châteaux forts de France. Étant construit sur une butte, nous devons grimper. Qu'importe!... Nous sommes sûrs que nos efforts seront récompensés... (d'autant plus que les vêtements de pluie sont de sortie... Bizarre, nous pensions que la pluie n'était réservée qu'à la Bretagne...). Au sommet, se dressent fièrement les tours de l'ancien château et de la Collégiale du Moyen Age.
Thil2.jpg Thil3.jpg Nous sommes accueillis par les Hôtes de Thil, Catherine et Perceval, qui sont propriétaires depuis septembre 2007.Thil4.jpg En effet, Perceval, en parcourant la France, était à la recherche d'un château médiéval auquel il était prêt à consacrer sa vie. Il pose ses besaces à Thil ; Catherine le rejoint.Thil5.jpg Thil6.jpg Leur passion pour le Moyen Age s'est concrétisée en voulant rénover ce château.
Mais quel travail! Il ne reste que le donjon et quelques pans de murs.Thil7.jpg La Collégiale du XIVème siècle qui a des allures de forteresse, est reliée au château par une allée de tilleuls très anciens.Thil8.jpg Cette butte nous offre une vue imprenable sur l'Auxois et le Morvan.Thil9.jpg

V comme VOUGEOT

Voug1.jpg Le Château du Clos De Vougeot, situé sur la route des grands crus est visible de loin. Dès le XIIème siècle, les moines de l'Abbaye de Cîteaux cultivent la vigne et construisent, au milieu des vignes, des bâtiments d'exploitations viticoles pour loger 2000 pièces de vin.

    

En 1551, un château fut bâti par un abbé de Cîteaux, Loisier. Au lendemain de la guerre mondiale, le château est restauré au fil des ans par la Confrérie des Chevaliers de Tastevin. Voug4.jpg Voug5.jpg Bien qu'il ne produise plus de vin, le château est un des hauts lieux de la promotion internationale des vins de Bourgogne et de gastronomie bourguignonne. Il reste le symbole de près d'un millénaire d'histoire de la Bourgogne.Voug9.jpg Nous avons eu accès à
La Cuverie formant le cloître : 4 galeries de 30 mètres sur 10) et équipée de 4 énormes pressoirs en bois de chêne,Voug6.jpg Les salons d'honneur
Le Porteur de Beneton, dernière œuvre du sculpteur Henri Bouchard.Voug7.jpg Un photographe Mâconnais, Bruno Rotival, posant son regard sur la vie monastique de ses hommes a fait revivre ce lieu de patrimoine en y accrochant ses photos en noir et blanc dont la force et la sobriété font écho à la mémoire des vieilles pierres monastiques.Voug8.jpg

X comme .........

Oui, nous avons eu d'autres "Temps Forts" ou "Coups de Cœur" lors de nos randonnées et visites.
Souvenez-vous de:
Montigny sur Armançon qui est un charmant petit village avec son église du XIIIème siècle en toit de lave,X1.jpg son calvaire (un des plus beaux de la région),X2.jpg ses champs de tournesols.X3.jpg

Brianny où les murs de la Chapelle Ste Apolline se parent d'une danse macabre,X4.jpg fresque peinte au XVème siècle, représentant l'ensemble de la hiérarchie civile et religieuse, sa fontaine St Marc. X5.jpg
Une randonnée où au bout du chemin, le "Couple du Bonheur" nous attend. L'artiste sculpte la pierre calcaire de Bourgogne. Quel talent!. X6.jpg
Montlay en Auxois où nous avons rencontré un passionné de maquettes. Il a réalisé l'église de son village avec tous les détails: vitraux, coq sur le clocher, bancs à l'intérieur.X7.jpg Tout est construit comme dans la réalité,X8.jpg mais à une autre échelle, avec ciment, ardoise, matériaux de récupération...X9.jpg Son projet: se lancer dans un château fort.










Durant cette semaine, nous avons eu le privilège de découvrir:
Le PATRIMOINE HISTORIQUE

    

Le PATRIMOINE ARCHITECTURAL

    

Le PATRIMOINE ARTISTIQUE
Conc5.jpg

Conc6.jpg

Conc8.jpg

    

Cette région abonde en richesses touristiques: des joyaux d'architecture (gothique et roman), des villes d'art, de pittoresques villages, des jardins remarquables, des maisons de vin aux grands crus...Nous nous sommes laissés séduire par le charme de la Bourgogne. Conc9.jpg


Un grand "MERCI" au centre d'hébergement et aux guides qui ont partagé leur savoir, le vécu du terroir.



Terminons par une petite discussion signée Raymond Devos:

  • "Qu'est-ce que vous regardez? C'est la carte routière?
  • Non! C'est la carte des vins. c'est pour éviter les bouchons".

Une citation de Robert Sabatier:

  • "Il faut s'efforcer d'être jeune comme un beaujolais et de vieillir comme un bourgogne".

Un dicton de novembre relevé dans la cave de la Reine Pédauque: Conc12.jpg

mercredi 3 août 2011

LA PRESQU'ILE DE CROZON

Mi-mai,une cinquantaine de randonneurs castins sont partis en covoiturage.

1ère étape : LOCRONAN

Visite de la petite cité de caractère qui est un des plus beaux villages de France. Sa splendeur se lit dans sa grande place et dans son imposante église.
L'église SAINT RONAN édifiée entre 1425 et 1480, s'impose par sa façade trapue, élargie par le pignon de la Chapelle du Pénity et le portail majestueux. Un large perron carré donne accès au porche principal où on domine la grande place. Au cœur de celle-ci, le puits qui était autrefois la seule source d'eau potable de la cité. Quatorze superbes demeures du XVIIème et XVIIIème siècle composent un magnifique ensemble architectural. Elles servent de cadre à de nombreux films dont "Les Chouans", "Tess", "Un long dimanche de fiançailles"... et aussi à de nombreux artisans (peintres, verriers, potiers, métiers du cuir...)
LOCRONAN connut son apogée au XVIème siècle grâce à l'industrie de la toile à voile qui eut les plus grands commanditaires dont la Compagnie des Indes. Locronan Après le pique-nique, une randonnée sur le "Circuit du Bocage".
Nous nous dirigeons vers la rue MOAL, ancienne rue des Tisserands et empruntons le GR38, en sortant de Locronan, par la Chapelle BONNE NOUVELLE. Il nous mène par des chemins creux jusqu'à l'orée du bois du NEVET (225ha). Nous avons eu le privilège d'admirer des rhododendrons de toute beauté qui bordaient les allées de sous-bois.
Ensuite, direction TREGARVAN, lieu d'hébergement.

2ème étape : PRESQU'ILE de CROZON

Avec un guide, nous commençons l'ascension, par un sentier qui nous mène au sommet du Menez-Hom.
MENEZ-HOM est le point culminant des Montagnes Noires (3300dm... 330m). Là, nous profitons d'un panorama à 360° sur le PORZAY, la vallée de l'AULNE, la rade de BREST, la presqu'île de CROZON et la baie de DOUARNENEZ. La vue embrasse les paysages d'alentour sur 50 kilomètres. Cette position privilégiée permettait autrefois à des observateurs de surveiller l'arrivée d'ennemis potentiels. En outre, cet endroit est l'un des plus réputés de France pour la pratique du parapente. Avis aux amateurs...
Parapente Le site a été classé patrimoine naturel pour sa faune et sa flore. Le guide nous fait découvrir les tourbières, milieux naturels qui se développent sur des roches acides, pauvres en nutriments. Elles se forment par une accumulation de débris végétaux (genre de mousses) appelés sphaignes. La flore y est constituée de droséras (plante carnivore rouge à feuilles rondes), de linaigrettes (plante formant une boule cotonneuse en haut de chaque tige).

Après le déjeuner, TREGARVAN et l'AULNE MARITIME
TREGARVAN ou La Perle de l'AULNE est enserrée entre le Menez-Hom et un méandre de l'Aulne maritime. Une ancienne école communale, bâtie au début du siècle, offre un écrin naturel au MUSÉE de L'ÉCOLE RURALE en Bretagne.
En longeant l'Aulne, fleuve côtier de 140km de long, qui se jette dans la rade de Brest et qui dégage une impression de sérénité, nous apercevons le pont de TERENEZ. Enjambant élégamment l'Aulne et donnant accès à la presqu'île de Crozon, il est le premier pont à haubans de France d' une portée de 515 mètres. Terenez Ensuite, la marina avec ses bateaux et le petit enclos paroissial.
Selon la légende, l'église SAINT BUDOC devait être édifiée sur les hauteurs de Tregarvan. Mais, les pierres amoncelées pour la mise en œuvre , dévalèrent la pente. Donc, par prudence, l'église fût bâtie sur les rives de l'Aulne. On dit que ST BUDOC, né en Irlande est arrivé miraculeusement en Bretagne dans une auge en pierre. A l'intérieur de l'église, on remarquera la splendide voûte d'un bleu sublime. A l'entrée du cimetière se trouvent une statue de St Budoc et une pietà.
En soirée les randonneurs se détendent... à la piscine, au tennis ou en écoutant de la musique, en chantant...

Le lendemain, découverte du CAP de LA CHÈVRE
Le Cap de la Chèvre situé au sud de la presqu'île de Crozon, est un des plus grands sites du Conservatoire du Littoral de Bretagne. Les falaises hautes de 100 mètres par endroits, tombent à pic dans la mer.
"Le Cap de la Chèvre est si dangereux qu'on l'appelle vulgairement la Mort du marin" écrivait le voyageur Cambry à la fin du XVIIIème siècle.
Notre itinéraire qui suit le relief escarpé de la côte, nous fait découvrir des criques paradisiaques baignées par une eau turquoise. Un parfum de Corse embaume L’ILE VIERGE, à la pointe de Saint Hernot.
Ile Vierge De magnifiques rochers engendrent des formes étranges ou réalistes. Un ressemble à un personnage, un autre à un éléphant...
Près du sémaphore, un monument en souvenir des marins morts ou disparus en service aérien commandé antérieurement à la création de l'aéronautique navale.
Poursuite vers l'ancien village de paysans-pêcheurs de ROSTUDEL. Des maisons basses typiques sont orientées plein sud pour profiter de la lumière et le dos à la mer pour lutter contre le vent. Sur le toit de petites lucarnes à capucine prolongent l'avancée du toit à la manière "d'une visière de casquette". Autrefois, les ardoises étaient cimentées et de gros galets étaient placés en bas de la toiture pour éviter qu'elle ne s'envole. Ces maisons construites en alignement forment de ravissants petits villages.

3ème étape : HUELGOAT

Formé de 2 mots bretons Huel (Haut) et Koat (Forêt), le nom Huelgoat signifie la Haute Forêt.
Les sentiers serpentant sous les chênes et les hêtres, nous conduisent au chaos de rochers granitiques aux formes arrondies le long de la Rivière d'Argent. Nous avons pris le temps de découvrir le Camp d'Artus, le Ménage de la Vierge, le Champignon, la Roche Tremblante (Énorme bloc rocheux de 137 tonnes qui oscille sur son arête de base par simple pression à un endroit bien précis), la Mare aux Sangliers... Ces sites légendaires nous enchantent et nous amusent toujours...
Huelgoat DÉCOUVRIR, REGARDER la diversité des milieux naturels :
La côte avec ses falaises, ses criques...
La terre riche de bocages, landes, tourbières...
Ces paysages si variés qui sont des merveilles, ont enrichi notre séjour.

 

Pour lancer le diaporama (100 photos), cliquez sur le lien ci-dessous

https://picasaweb.google.com/113470277564044782633/PRESQUILEDECROZON#slideshow/5637387872876273554

page 2 de 2 -