dimanche 28 juin 2020

Avant la coupure estivale ... RETROUVONS-NOUS

Après une longue période de confinement,

UN PLAN DE DECONFINEMENT a été établi progressivement.

1ère phase : 11 mai et 2ème phase : 2 juin. Ces 2 phases autorisaient les activités sportives de plein air sous certaines conditions :

  • 10 personnes maximum dont les 2 encadrants sur inscription uniquement.
  • Gestes barrières : 2 mètres entre chaque participant, gel hydroalcoolique obligatoire, ne pas organiser de covoiturage, donner rendez-vous sur le lieu de départ de la sortie.

3ème phase : 22 juin au 11 juillet. Possibilité d'accueillir un nombre supérieur à 10 dans le respect des gestes barrières et la distanciation physique d'1 mètre.

Alors, avant la coupure estivale, profitons de notre liberté retrouvée pour randonner mercredi 1 juillet et jeudi 2 juillet.

PROGRAMME :

Mercredi 1 juillet :

Rendez-vous : 14H00, parking U Express SAINT-CAST-LE-GUILDO
Rando Santé encadrée par C. Guyon, M. Gemahling
Petite rando encadrée par M. Hamon, A. Levavasseur

Jeudi 2 juillet :

Rendez-vous : 14H15, place de l’Église TREMEREUC
(A l'entrée de Ploubalay, prendre la direction de Dinan, D2. Après la ZA Coutelouche, tourner à gauche sur D2b et continuer sur 600 m. Tourner à droite sur D2b et continuer sur 4 km. Passer Le Villou et continuer sur D2b. Arrivée à Tréméreuc).
Moyenne rando encadrée par L. Douaud, C. Ménard
Grande rando encadrée par G. Doré, M.H. Merdrignac

INFORMATIONS :

  • Port du masque déconseillé pendant l'activité
  • Aucun contact physique
  • Trousse de secours : gel hydroalcoolique
  • Transport individuel conseillé
  • Covoiturage : avec port du masque et dans le strict respect des gestes barrières, en ouvrant la fenêtre plutôt qu'en utilisant la climatisation

lundi 22 juin 2020

UN BOL D'AIR FRAIS !

Nous espérons que vous vous portez bien ainsi que vos proches.
Certains randonneurs inscrits au séjour de SAINTE-SUZANNE-et-CHAMMES (17 au 19 septembre 2020) se demandent s'il est maintenu.
Voici les 2 messages du VVF.




Donc, nous irons découvrir


  • cette petite Cité de Caractère de la Mayenne, surnommée "La clé du Maine",
  • le château,



  • le Moulin à Papier,



  • les grottes de Saulges

  • Jublains, cité gallo-romaine,
  • l'Abbaye bénédictine Notre-Dame de l’Épine d'Evron.





Les inscrits seront convoqués à une réunion où sera abordé le planning de ces 3 jours.
Le transport sera assuré par les Cars LEVACON.

dimanche 7 juin 2020

PLAN de DECONFINEMENT

La Fédération Française de Randonnée a établi un plan de déconfinement pendant la période du 2 au 22 juin 2020.


Article FFR

vendredi 29 mai 2020

UN P'TIT BONJOUR

Serait-ce le confinement qui a permis à cet oiseau de se rapprocher de l’homme ?



MAI nous invite à observer les beautés de la nature. C'est un véritable enchantement grâce
aux oiseaux.
" Tes gazouillements, ton murmure
Sont un mélange harmonieux
Des plus doux bruits de la nature
Du plus beau chant des cieux " Alphonse Lamartine
aux fleurs.

La campagne se dévoile. Avec ce ciel profondément bleu et ce temps ensoleillé, marchons sur les sentiers très secs.



La campagne verdoyante s'est enrichie de fleurs qui sont en fête.




La simplicité et la blancheur de la marguerite font sa réputation. Les enfants aiment à en rassembler de gros bouquets.
Au Moyen Âge, le chevalier qui portait deux marguerites sur son écu était choisi par sa Dame. Si la Dame se couronnait de marguerites, cela voulait dire qu'elle n'avait pas encore effectué son choix.
Aujourd'hui, on effeuille la marguerite, se fiant au hasard du nombre de ses pétales qu'on arrache un à un jusqu'à épuisement, en disant : je t'aime - un peu - beaucoup - à la folie - pas du tout ! Croit-on vraiment à cet oracle ? Probablement pas, mais c'est si amusant !




" Coiffez ces fleurs de feu.
Elles ne croissent point dans les bois,
Mais dans les champs de froment,
Ou bien elles poussent encore dans une pauvre terre :
Dans l'humble et doux jardin d'une garde-barrière.
Elles tremblent quand passe un train tout haletant,
Et meurent de trembler comme des cœurs ardents. " Francis Jammes

Le coquelicot appartenant à la famille du pavot somnifère est le symbole du sommeil et de l'oubli des peines. C'est ainsi que MORPHÉE, dieu des songes, se voyait offrir par les Grecs des couronnes tressées de ces fleurs rouges.
Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Anglais honorent leurs combattants défunts en portant à leur boutonnière un coquelicot.







L'églantier ou rose des haies, ponctue d'un rose très pâle les haies et les buissons. Il est par excellence la fleur des poètes.
L'Académie des Jeux floraux, fondée à Toulouse en 1323, récompensait les lauréats de ses concours de poésie par une églantine d'or.
Aujourd'hui encore, les "félibres provençaux" qui taquinent la Muse portent cet emblème au revers de leur veste.





Les enlacements des rameaux de chèvrefeuille se prêtent aisément à l'image de l'amour. Ne dit-on pas qu'un chèvrefeuille poussa spontanément sur la tombe commune d'Héloïse et d'Abélard ?


La fleur de lin. En s'approchant du champ de lin, on perçoit la finesse de la plante et la délicatesse de la "fleur bleue". Elle s'ouvre le matin et les pétales tombent avec le soleil de l'après-midi.
En France, être "fleur bleue" a pris une connotation sentimentale. Est-ce la raison de l'attachement des Français à la fleur de lin ?



Le géranium sanguin a des fleurs aux couleurs étonnantes.

Quel plaisir !

"Le doux printemps revient,
Et ranime à la fois,
Les oiseaux, les zéphirs,
Et les fleurs et ma voix" Jacques Delille


Aperçu en images (cliquez pour agrandir)

 

vendredi 15 mai 2020

SENTIERS CÔTIERS accessibles

Le GR34 est ouvert à tous.
A Saint-Cast-Le-Guildo, la digue du boulevard de la Mer et de la promenade du Soleil Levant sont accessibles.

- page 1 de 35