Les 2 groupes de randonneurs du mercredi ont rendez-vous au parking de la plage de la Manchette
De quel mois s'agit-il ?
Ah ! Voici une photo.

00001JA1.jpg
Les gens sont sur la plage, assis confortablement dans leur chaise longue, revêtus d'une veste...
Nous devons être en avril.
Vous avez tout faux.
Nous sommes le 13 février 2019.
Incroyable ! Et, pourtant c'est vrai.
L'hiver s'apprêterait-il à passer le relais au printemps ?
Empruntons le GR34 en direction de la Pointe de Ste-Awawa"qui abrite le port de la Houle Causseul ou port du "maqueriau". On y implorait Sainte Awawa de nous donner du poisson.
Un arrêt s'impose.
Quel bonheur d'admirer cette magnifique vue !




En face, de l'autre côté de la Baie, nous contemplons LANCIEUX, SAINT-BRIAC-SUR-MER
Avec cette bouffée de joie, nous continuons à marcher.
A la pointe du Chevet, l'archipel des EBIHENS, surnommé l'archipel paradisiaque.
A marée basse, on peut découvrir l'île, en y allant à pied.
Sur l'île, une TOUR érigée en 1694 par le comte de Pontbriand et construite d'après les plans de Vauban.
Elle fut financée partiellement par un impôt perçu sur les prises de maquereaux réalisées lors de certains jours de fêtes chômés.
Un second vestige, la chapelle de l'ANGE GARDIEN (de toutes les marées), construite en 1699.
A l'extrémité de l'île, les rochers "LES HACHES" où d'importants vestiges gaulois furent découverts. Ces gallo-romains étaient installés pour y exploiter le sel marin.
A l'est, l'île AGOT qui est un refuge d'oiseaux marins.
En se dirigeant vers le cœur de la presqu'île, nous apercevons l’Abbaye de Saint-Jacut qui doit son nom au monastère fondé par St Jacut, au Vème siècle.
Il a été restauré en 1875, après son rachat par des Sœurs de la Congrégation de St Méen-Le-Grand (35).
Aujourd'hui, c'est une maison d'accueil (hébergement de 150 personnes).
Avant de terminer la boucle, nous croisons le second groupe. Quelques échanges conviviaux ...


Nous rejoignons le parking. Tous ont apprécié cette magnifique rando ensoleillée.