Suite à l'intervention du Président de la République (jeudi 12 mars), la FFRandonnée a pris conseil auprès du médecin fédéral qui préconise de reporter les réunions et rassemblements.
Donc, "Randonnée Castine" annule les randonnées à partir de mercredi 18 mars 2020.
Actuellement, nous ne pouvons vous donner la date de retour à la normale.


2ème étape : "Restez chez vous !"

Dur, dur ... Notre vie quotidienne est chamboulée.
Pour profiter de ce "confinement", essayons soit de tester une recette, soit de faire le ménage de printemps dans son appartement, maison ou jardin, soit d'écouter de la musique, soit de relire des livres de sa bibliothèque, soit de créer des poèmes ...
Un de nos randonneurs (celui qui a récemment édité un recueil de 77 poèmes) a griffonné des vers sur la pandémie qui envahit le monde.

PANDÉMIE
Un mal venu du bout du monde
Et qui se propage chaque seconde,
Envahissant notre planète si paisible
Et qu'on n'eût jamais pensé si fragile.

Un mal terrible surgit soudain
Qui viendrait, dit-on, de pays lointains.
Ce serait en Asie qu'il aurait fait souche,
Aujourd'hui, sur tous les continents, il fait mouche.

Les plus hardis disent que tout va bien,
Mais comme la grippe, il tue les anciens.
Les plus forts vitupèrent le roi,
La science trépigne, elle est aux abois.

D'autres que ceux-là sont confinés,
Ils ont pressenti que ça aller durer.
Il y a tout de même des solidarités,
Les faibles, les isolés, ne pas les abandonner.

Des associations montrent l'exemple
Et gardent à l'abri leurs membres.
Il faut se protéger contre ce fléau,
L'ignorer ou le braver serait idiot.

Il faut se fier aux docteurs de la science,
Aux infirmiers de bonne compétence,
Se tenir au respect des consignes
Pour la sécurité de tous et rester dignes.

C'est aussi, pour le respect d'autrui
Qu'on se passera de cérémonies.
Ils sont nombreux les affligés
Vers qui se tourneront nos solidarités.

Enfin, nous arriverons à l'issue finale
Où nous aurons vaincu ce mal.
Un mal pour un bien, peut-être,
A condition de ne pas en faire à sa tête.

Oui, cette pandémie, en somme,
Est un défi, alors croyons en l'homme !

GG de Pléboulle
Et, que tous jouent le jeu.
Pensons à nos infirmières.



Remercions-le d'avoir accepter de partager ce beau poème qui résume bien la situation mondiale.